justmusic.fr

12 1

On ne présente plus Michaël Gregorio comédien, chanteur et imitateur français, qui a fait ses débuts dans l’émission « Graines de Stars » sur M6 en 2001.

Depuis, à même pas 30 ans il est produit par Laurent Ruquier (Ruq Spectacles), a séduit un large public et remporté plusieurs prix grâce à ses différents spectacles « J’aurais voulu être un chanteur », « Michaël Gregorio pirate les chanteurs » et le dernier en date « En concertS ». Le DVD est d’ailleurs en vente en DVD depuis le 12 novembre et une nouvelle tournée est actuellement en cours.

Michaël Gregorio se produit à Paris au Trianon depuis le 18 décembre et ce jusqu’au 31. Nous étions présents hier soir et nous pouvons vous confirmer que Michaël est un vrai SHOWMAN (la première partie a été admirablement assurée par Guillaume Bats) !

C’est sur le tube « I gotta feeling » des Black Eyes Peas que le spectacle a commencé. Il nous a ensuite repris l’inoubliable « Je ne regrette rien » d’Edith Piaf en version « David Guetta », et nous a transporté en boîte de nuit.

Michaël imite aussi bien les femmes que les hommes, et il nous a offert un duo entre Shakira et Francis Cabrel avec « Je l’aime à mourir ». De Brel en passant par Michel Berger ou encore notre Johnny national, la plupart des artiste français n’ont plus de secret pour lui.

Nous avons eu droit à du disco avec les Bee Gees, au rock avec les BB Brunes et « Portable » (cf. Téléphone), au jazz avec Ray Charles, Louis Armstrong mais aussi Billie Holiday, et Michaël nous a fait voyager jusqu’au Antilles avec son idée d’album concept.

Tout le monde aime chanter et un karaoké géant a été organisé pour notre plus grand plaisir sur des parodies des tubes de Mika, Michaël Miro et Dave. M. Pokora qui cartonne dans la comédie musicale « Robin des Bois » a lui aussi eu droit à une petite imitation humoristique par rapport aux placements de produits dans son clip « Juste un instant ».

Comme dans tous les concerts, l’artiste offre toujours un moment acoustique à son public et évidemment Michaël ne l’a pas oublié. Entouré par ses talentueux musiciens, il nous a interprété des chansons incontournables de Simon & Garfunkel, des Beatles et des Stones.

A l’aise dans tous les styles, nous avons eu droit à de l’opéra sur des tubes rap de Diam’s ou encore Sexion d’Assaut. La langue anglaise ne lui fait pas peur, et il nous l’a prouvé en reprenant admirablement « Love of my life » de Queen et « She’s out of my life » de Michael Jackson (c’était bluffant !).

Puis, Michaël a transformé le Trianon en Stade de France avec les tubes de U2, Coldplay, Depeche Mode, Muse, Phil Collins, Indochine… Très proche de ses fans, il n’a pas hésité à se jeter dans la foule et s’est ensuite promené du 1er jusqu’au deuxième balcon de la salle.

C’est avec « Voilà c’est fini » de Jean-Louis Aubert que s’est terminé le spectacle, mais comme nous sommes en période de fêtes et que le public ne voulait pas le laisser partir,  Michaël nous a chanté « Silent night » avec la présence du Père Noël. « Should I stay or should I go » des Clash a clôturé l’excellent « En concertS » et le public s’est levé pour une standing ovation largement méritée.

Toutes les bonnes choses ont malheureusement une fin, mais les plus patients étaient ravis de le retrouver lors de la traditionnelle séance de dédicaces et pour les photos. Comme les dates du Trianon sont SOLD OUT, n’oubliez pas que le talentueux Michaël Gregorio reviendra à Paris au Théâtre du Châtelet du 12 au 15 mars, et à l’Olympia du 26 novembre jusqu’au 30 décembre 2014 !

N’hésitez pas car Michaël interprète tous les différents artistes avec brio, il va vous bluffer et vous allez passer un excellent moment !

=> Lien vers l'article