tahiti-infos

6972069 10661780

PAPEETE, le 09 septembre 2014 - L’artiste aux « mille et une voix » Michael Gregorio présentera son dernier spectacle intitulé « en concerts » ; une sorte de décodage de l’univers des concerts. Il se produira sur la scène du grand théâtre de la Maison de la Culture, les 11-12 et 13 septembre prochain.

Il ne se considère pas plus musicien que chanteur, ni ne s’improvise imitateur. « Je fais tout cela en même temps » nous explique tout souriant Michael Grégorio , ce jeune artiste repéré par Laurent Ruquier. En effet, il est arrivé sur le fenua pour trois « concerts », thème d’ailleurs qu’il va aborder sous divers aspects : « A quel moment il faut applaudir dans les concerts de musique classique, on ne sait jamais, les clichés dans le rap ou dans le jazz. Les voix auto-tunées dans l’électro, les albums concepts ou encore le rocker qui se jette à la fin sur le public. Du coup, j’avais envie de retrouver toute cette ambiance-là, en passant du jazz à la musique classique.(…) ce qui m’intéresse dans ce spectacle-là, c’est qu’il y a toutes les couleurs des émotions.» confie-t-il au sujet de son spectacle.

Michael Gregorio s’empare des personnages en les interprétant à sa manière : « J’ai jamais la voix de quelqu’un. C’est toujours ma propre voix que j’essaie de faire raisonner différemment en lui donnant des effets. » Lorsqu’on lui demande : « vous avez combien de voix ? » il répond simplement : « Une seule ! » tout en concédant quand même que « j’essaie de faire croire que j’ai la voix de quelqu’un d’autre, c’est ça l’objectif ! »

Il n’est pas venu seul puisqu’accompagné de quatre musiciens. Sur scène, le public polynésien aura l’occasion de retrouver des voix connues, celles qui ont fait de lui l’imitateur-chanteur le plus doué de sa génération : Ray Charles, Billie Holiday, Brel, Piaf, Shakira, U2, AC/DC, Bee Gees, Dépêche mode et bien d’autres encore « et peut-être même la voix d’un gars d’ici. » mais motus et bouche cousue. Il avoue connaître les chansons de Gabilou ainsi que celles du jeune chanteur Haunui à qui il lance une invitation à l’un de ses spectacles. « Je l’invite volontiers à venir ! ».

En attendant, Michael Gregorio se repose et profitera de visiter les plus beaux sites du fenua, en compagnie de ses amis « musicos ». Il n’échappera toutefois pas aux plateaux télés, ainsi qu’aux émissions radios locales. Les dates à retenir seront les 11, 12 et 13 septembre prochains au grand théâtre de la Maison de la Culture, à 19h30. Enfin, il souhaiterait pouvoir clore ses spectacles par un saut dans le public, à la manière des stars du rock. Alors, le fera-t’il ou pas ?

TP

=> Lien vers l'article